Sélectionner une page

-- Téléchargez Pascal Bauer en PDF --


Présentation par Anne-Marie Morice
La singularité du travail de Pascal Bauer tient à la virtuosité avec laquelle il croise des compétences, des matériaux, des techniques pour les mettre au service d’idées fulgurantes et profondes qui se matérialisent en images, mouvements, sons, objets. Ce qu’on retient d’abord dans cette riche diversité, c’est l’immense liberté avec laquelle il s’empare de sujets graves et de techniques complexes, c’est sa capacité à faire sens. Ces images, fixes ou en mouvement, nous saisissent, frappent nos esprits par leur vivacité et leur audace tout en gardant une part de mystère qui nous mène à la réflexion. L’œuvre est complexe. Ludique au premier abord, elle ne cesse de se complexifier dans une approche plus resserrée. Ces œuvres dialoguent et transmettent parfois jusqu’à l’absurde une revigorante critique des relations entre l’homme, ses objets,ses projections, et sa mise en liberté surveillée par les technologies. Leurs dimensions politique et philosophique font appel à un humour corrosif qui est proche, selon l’artiste, « des énoncés absurdes voire impalpables de Kafka », et nous entraîne vers « des réflexions qui vont à l’encontre des opinions idéologiquement préfabriquées ». Pascal Bauer explore les facettes de l’aliénation, et la part de douce folie égocentrique qu’il nous faut assumer pour vivre. Ses portraits et auto-portraits expriment la dépossession, la perte d’autonomie ; que ce soit pour des raisons matérielles,psychologiques ou intellectuelles. Le corps, principalement, est exposé dans sa fragilité, et très souvent dans sa nudité intégrale, encastré dans une mécanique complexe à laquelle il se plie.


Ecrire à l'auteur
1+
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •