-- Téléchargez Jean Philippe Renoult en PDF --


Jean-Philippe Renoult * 1967, artiste sonore, homme de radio, basé à Paris. Il s’engage dans les écritures sonores héritées des techniques de montage et de collage dès les années 80. Depuis, il élabore des jeux de narrations et de détournements de bruits, boucles et musiques pré-enregistrées qu’il recontextualise avec des dispositifs de transmissions sonores en espace libre. Jean-Philippe est aussi un partisan actif des enregistrements de terrains qui étoffent nombre de ses réalisations. A partir d’un instrumentarium polymorphe comprenant des instruments ethniques couplés à un ensemble microphones et traversé d’ondes radios, il crée des situations de dialogue avec le paysage sonore et redéfinie les modalités d’actions artistiques dans la sphère publique.

Il prospecte les croisements possibles entre sound art et street art au travers du projet continu ‘Tag Audio Loops’ qui exploite les territoires de plusieurs géographies et villes européennes depuis 2011. Ses travaux incluent ‘Pourtant Tout Simple’, une création électroacoustique au GRM (Groupe de Recherches Musicales) en 2005 ; ‘I Could Never Make That Music Again’, avec Jean-Yves Leloup pour l’exposition Radiodays à la galerie De Appel, Amsterdam, dont l’édition CD sur le label Subrosa reçoit le Prix du Jury des Qwartz Awards des musiques électroniques et des musiques nouvelles en 2008 ; ‘Territoires Aléatoires’, une cartographie-parcours sonore à la Cité Internationale Universitaire de Paris en 2014. Il explore, depuis 2016, les narrations et méthodes de compositions rendues possibles par les avancées binaurales dans la série “Makesound” initiée avec le média Makery sur le thème des machines en usages dans les fablabs.

En tant qu’écrivain, il est l’auteur de ‘Global Techno : voyages initiatiques au coeur des musiques électroniques’ (prix de littérature musicale de l’Académie Charles Cros en 1999). Il est rédacteur en chef de CODa Magazine, mensuel historique des cultures et musiques électroniques de 1994 à 1999. Il écrit dans Art Press, entre autre sur Christian Marclay, les Residents (longtemps l’unique entretien de cette formation culte), pour MCD — Musiques et Cultures Digitales.

Chroniqueur spécialisé à Radio FG, Radio Nova, puis France Culture. A l’invitation de Daniel Caux et Laure Adler il intègre l’équipe des producteurs réguliers de France Culture. Entre 1999 et 2005, il produit des émissions référentes en s’attachant à révéler les croisements entre musiques populaires et musiques savantes. Toujours sur France Culture, il initie l’atelier de création sonore, En Echos/SonoTech, ainsi que les débats hebdomadaires Net Plus Ultra qui questionnent les enjeux d’internet et de la cyber culture. Animateur des rencontres publiques Cinéma de Demain au centre Pompidou à partir de 2001, il y propose en 2005 le cycle de conférences Voir et Entendre qui sonde les rapports entre le son et l’image dans le cinéma et les art contemporains. Il est aussi programmateur de La Nuit Electro de la Cité de la Musique en 2003.

Jean-Philippe Renoult travaille aussi en duo avec sa partenaire, DinahBird, avec qui il conçoit des bandes originales de films, des installations et des dispositifs de radio transmissions.

http://bird-renoult.net/


Publications et profils liés




Exposition Temps Suspendus



all…



Present



Bye



Godot



Sink Sing



Low



Nicolas Montgermont



Hight



I’m Done



I’m Gone



Biped



Play



Block Blood



Impact



Queue



Black Lack



Black Blank



Silent



Lack



The Longuest Day



Jean Philippe Renoult

 

0
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •