Sélectionner une page

-- Téléchargez Rayya Laajimi en PDF --


Scénariste, enseignante et comédienne

Elle commence sa carrière artistique au Théâtre National Tunisien en 2001 comme comédienne stagiaire avant d’obtenir un rôle principal dans la pièce de théâtre Murad III de Mohamed Driss ; elle part ensuite compléter sa formation à Toulouse puis à Paris où elle obtient un master en études théâtrales.

Elle passe deux années à Dubaï  où elle travaille d’abord comme assistante de cours de théâtre à L’English Speaking School, puis s’engage dans l’enseignement primaire et secondaire au Cambridge International School of Dubai.

De retour en Tunisie en 2012, elle rejoint le théâtre « El Hamra » comme coordinatrice d’un stage de théâtre Forum en Partenariat avec les compagnies françaises CHOUF et NAGE avec qui elle suit des stages de Clown et de théâtre de l’opprimé. En 2013, elle est engagée comme assistante à la mise en scène au théâtre El Hamra pour la pièce Monstranum’s de feu Ezzeddine Gannoun, avec qui elle commence à développer des textes dramaturgiques.

La même année, elle est sélectionnée pour le développement d’un premier long métrage de fiction aux Ateliers « Méditalents » en partenariat avec l’Institut français de coopération. Elle participe à un stage d’été à l’école Jacques Lecoq à paris et fait la rencontre du réalisateur Ridha Béhi. Elle sera engagée pour l’adaptation et l’écriture des dialogues du  scénario du long métrage de fiction « Fleur d’Alep », une coproduction Tuniso-franco-libanaise. Le film sortira en salle en 2016 où elle y interprète également un rôle principal. Elle s’associe ensuite au producteur Feu Nejib Ayed pour la production de son long métrage de fiction intitulé Le détachement et développe les scénarios de deux courts métrages.

Elle entame parallèlement un doctorat en études cinématographiques et rejoint l’enseignement supérieur comme enseignante vacataire à l’école supérieure de l’audiovisuel et du cinéma de Tunis en 2016, elle y enseignera la direction d’acteur, la direction artistique et la construction du personnage pendant deux années. En 2019, elle s’associe au projet Med Film Fair organisé par l’Union Européenne dans la région Mena comme formatrice en écriture scénaristique sur 15 projets de courts métrages de fiction et comme scénariste d’un court documentaire sur la représentativité des femmes dans les métiers de l’audiovisuel.

De retour en France, elle suit l’atelier de scénario de Jean Marie Roth et rejoint l’association Watkaz  comme artiste associée et comme chargée de missions en art et éducation.



Ecrire à l'auteur
0
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •