-- Téléchargez Ordinary life mmxix en PDF --


Ordinary life mmxix Pol Guezennec

Ordinary life mmxix Pol Guezennec

 

Ordinary life est un programme autonome. Il pioche aléatoirement dans un dossier deux images dans la sélection d’une année et les juxtapose à l’écran selon la même hauteur. Le programme tourne à environ 16 frames par seconde. La durée de présence d’une paire d’images est réglable par l’utilisateur, entre 1 et 10 secondes. Il produit donc à chaque paire une association qui a peu de chances de se représenter. Cette association de deux images est l’équivalent d’un tableau. L’ambition de ce programme et des précédents est de peindre à la même vitesse que le cinema, ou la video, en faisant quelque chose de différent. Seize frames/s. est une vitesse en réalité un peu inférieure à celle réelle du cinéma. Mais symboliquement c’est pareil. Et cela tourne mieux sur de vieilles machines. Egaliser strictement serait bien sûr possible, mais long, coûteux et sans intérêt. Ce qui est plus intéressant, c’est comment le résultat est distinct d’une vidéo, en ce que le programme varie et ne propose pas les mêmes associations au fil du temps. Rater le début n’a aucune importance, et il n’y a pas vraiment de fin, même s’il y a un déroulement.La durée d’attention du spectateur est celle qu’il souhaite y consacrer, une minute ou une semaine. Ordinary life peut aussi se “consommer” en pointillés, ou en morceaux de durées inégales, sans rien perdre de son intégrité. Tout liberté est laissée au regard.

0
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •