Sélectionner une page

-- Téléchargez Tandis qu'on survolait les couchers de soleil Santorini en PDF --


Tandis qu’on survolait l’Italie
Je vis vos jambes nues
Dépassant d’une robe rouge
de Bari à Brindisi
Vous alliez comme moi
seule à La Canée ?
Non, cela ne se peut pas !
Quoiqu’il en soit
Vous me manquiez deja

Entre couches de présence vénitienne puis ottomane,
Le bois étaient venu s’ajouter
Au fer forgé des balcons vénitiens

Tandis que survolant le réseau géographique veineux
Le réseau alpin
Déjà loin

Vous seriez mon Péloponèse
Puis je vous offrirai
les Cyclades
Une croisière par hasard sur la ligne de Santorin à partir d’Heraklion où
Oublieux de tout

Sauf du ciel en terrasse de ponton du ferry
nous raterions du coup
l’arrêt Santorini prévu

Ainsi s’offrirent
Des îles imprévues
Une par une abordée
Paros, Naxos, Mykonos, de nouveau Paros, puis Santorin

Revenus à Santorin
Je serai votre caldeira
Un volcan enfoui
Dans un seau géologique
Déjà sous anesthésie
De la distanciation chirurgicale
Je ne sentirai plus rien
Ni ne serai plus rien
Qui vous soit familier

La lampe du billard
M’éblouissant
Au dernier instant
Juste au point
de bascule
De l’anesthésie
générale

Que ne donnerais-je pas pour… r deux autres couchers de soleil à Santorin(en guise de spots au bloc ou dans la salle de réveil) ? Nous les vécûmes dans l’écume de nos jours remontés à bloc vers les Cyclades

Ces deux soirs là
On monta le plus haut possible
Sur le chemin à flanc de crète de Fera
semant en contrebas
le gros de masse de la plus touristique des îles Cyclades

Ce cycle-là reviendrait sans fin, cela changerait du drain péri- pulmonaire ressenti en sortie d’opération…

1+
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •