-- Téléchargez Systaime en PDF --


Systaime, de son vrai nom Michaël Borras est un plasticien contemporain français .

Artiste du multimédia et des réseaux, Systaime est le fondateur du mouvement French Trash Touch créé en 1995, il est un acteur important du réseau artistique alternatif international, de l’art numérique et de l’art en réseau.
Michaël Borras intervient sur de nombreux événements artistiques internationaux en tant que producteur, organisateur, conférencier, commissaire d’exposition et créateur.

En 2011, il est l’instigateur et le fondateur du Spamm, musée des Arts super modernes.
De 2012 à 2015, il est également chroniqueur pour l’emission L’Oeil de Links diffusée sur Canal +.

En Mars 2013, il organise l’exposition « Spamm Cupcake » à New York sur l’invitation de Marc Brown.En Juillet 2013, Il réalise le clip « Sexodrome » pour Asia Argento et réalise les visuels lors de la soirée de lancement de l’album « Total entropy » au Silencio ( Club privé de David Lynch ) à Paris.Fin Juillet 2013, Il organise avec Miyö Van Stenis et Helena Acosta, l’exposition « Spamm Dulce » au musée d’art contemporain de Caracas au Venezuela.En novembre 2013, il est invité par le Ministère de la Culture et de la Communication à participer à la conférence Transmettre la culture à l’ère du numérique..

En 2014, il est à nouveau invité par le Ministère de la Culture et de la Communication pour réaliser un workshop dans le cadre de Silicon Valois.En mars 2014, il conceptualise et réalise la série « Dr BooBoo » diffusée sur la plateforme internet, Arte Créative.En juin 2014, il s’associe avec Nicolas Kantorowicz (Sporto Kantes, Ex-Wampas) pour créer : Systaime X Kantes avec Dj Kantes (Nicolas Kantorowizc), ils sont invités par l’Institut Français pour une tournée en Indonésie et en Thaïlande, ils réalisent des lives audio/video dans les villes de Yogyakarta, Surabaya, Bandung, Bali et Bangkok.En juillet 2014, il organise le Festival « Digital Vision ».

En mars 2015 il réalise le clip interactif « BABA » pour le groupe Odezenne, en avril il organise avec Helena Accosta et Alan Schaffer l’exposition « Spamm Of Virtualism » à Babycastles Gallery à New York, à la galerie EKLUZ à Paris et à l’Electromuseum à Moscou, en simultané.En juillet 2015, Systaime remixe les Eurocks, en réalisant une performance évolutive in situ et sur les réseaux durant le festival « les Eurockéennes de Belfort » en collaboration avec l’Espace Multimédia Gantner.

En Avril 2016, il est invité par la School of the Art Institute of Chicago pour présenter son travail au cours d’une conférence et d’un live Audio/Video.Début Mai 2016, Il présente son solo show « Curating Money » à la galerie Jed Voras à Paris et simultanément, dans une simulation en miroir de l’exposition réalisée par Ellectra Radikal dans le monde virtuel du métavers à Francogrid.En Mai 2016 il participe également au Festival d’Arts Digital d’Athènes en Grèce.En Juin, il participe à la vente aux enchères MAT (Mouvement Art Technologie).En Septembre 2016 il participe à l’exposition collective « Ways of Something, Dreamlands » au Whitney Museum of American Art à New York, il participe également à l’exposition « Une Journée de Coïncidences » à la galerie Plateforme à Paris.En Octobre 2016, il expose à Variation Media Art Fair 2016 à la Cité internationale des arts à Paris.En 2017, il participe à la Biennale « WRO Media Art » à Wroclaw en Pologne.En Mai 2017, Il organise l’exposition « Spamm Power » qui sera présentée en ligne et en physique dans différents pays.Fin 2017, Il est invité en résidence par The School à Hasselt en Belgique, il présente également deux Solo Shows à Arles durant le Festival Databit Me et à Lisbone à la Galerie Zaratan.En 2018 il est invité par L’EP7 pour un Solo Show à Paris, il est également invité par le centre d’art L’unique à Caen pour une exposition solo et une exposition itenerante collective.Il participe également aux festivals Intramurs à Valencia, Far Off à Cologne et Ars Electronica en Autriche.

En 2019, Il présente deux Solo Show à Londres, à Arebyte Gallery ainsi qu’au Watermans Arts Centres.Il participe à Artrooms Fairs, Free Vision of the Best Digital Sub/Culture à Rome en Italie, à l’ International Festival of Creativity, Innovation & Digital Culture, à Santa Cruz en Argentine. Il participe egalement a la conference Blockchain : Usages et perspectives à la Maison de l’UNESCO à Paris. Il participe également au Festival Die Digitale Overload à Düsseldorf en Allemagne. Il est co-curator avec David Quiles Guillo pour The Wrong Epicentre et organise plus de 20 expositions physiques en Espagne.

http://www.systaime.com/

0
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •