-- Téléchargez Polyloser en PDF --


Après presque un an et demi de silence, je produis un morceau d’easy-ambient, un chouille ironique, un jeu de mot avec polylover et loser, ma générafion comprend tout de suite, c’est sur l’amour libre et l'(im)possibilité d’aimer plusieurs personnes à la fois, je ne vais pas étoffer, c’est compliqué et ça se passe d’explications. C’est aussi un contrepied au fait que le polyamour serait forcément gai, la tyrannie du bonheur fait plus de mal que de bien. Extrapolation pop. Il a fallu que je réécoute de nouveau la musique que j’aime vraiment notamment les premiers Murat (oui oui) – avant j’étais DJ pour viande saoule le samedi soir – pour me re baigner dans un univers musical triste et beau à la fois, Il y a d’autres ambiances et énergies bien-sûr mais j’affectionne l’ambiant particulièrement. Je préfèrerai toujours un Durutti Column discret à un Joy Division culte.

0
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •