-- Téléchargez DEDANS DEDANS - poème I en PDF --


 

nous sommes appelés à nos intérieurs
nous sommes appelés à nous retrancher
à prendre nos quartiers à l’intérieur
de chez nous
de nos espaces intimes, quand nous en avons
à l’intérieur de nos espaces intérieurs
nous nous confinons
nous nous retranchons
nous entrons en retranchement
à l’intérieur de nos quartiers
dans nos bastions

bien dedans dedans

retranchés
tous retranchés
bien éloignés
à l’intérieur de chez nous
en retranchement des autres
dans leurs intérieurs

chacun son quartier
chacun sa tranchée
bien dedans dedans

une reconfiguration du temps et de l’espace

nous nous écartons
veuillez appliquer les mesures de distanciation sociale
nous nous mettons à l’écart
nous sommes dans l’écartement
dans l’écartement du temps
entre intérieur et extérieur
écartelés
distance intérieur
écart extérieur
nous sommes écartelés
ce-besoin-d’être-en-contact-en-lien-et-la-nécessité-de-nous-éloigner-pour-justement-pouvoir-nous-préserver-les-uns-les-autres

nous sommes écartés
dedans dedans écartés
écartés de nos vies
écartés
et des autres
dans-l’écart-de-la-distance-qui-nous-rapproche-tout-en-nous-tenant-éloignés
tout en nous tenant éloignés
tout en nous tenant éloignés
qui nous rapproche
tout en nous tenant éloignés

nous sommes retranchés écartelés distancés
veuillez appliquer les mesures de distanciation sociales
nous entrons dans un temps du retrait
nous nous retirons
dedans dedans
nous battons en retraite
face à la menace
face à la contamination
nous nous mettons en retrait
dedans dedans
en retrait

nous allons au front
nous nous mettons en retrait
nous allons au front
nous nous mettons en retrait
nous allons au front

oui nous continuons à travailler
je repète nous allons au front
nous continuons à vous servir à la caisse
nous continuons à ramasser vos poubelles
nous continuons à vous soigner
nous continuons à vous enseigner
nous continuons
veuillez appliquer les mesures de distanciation sociale
vous continuez
nous nous retirons
nous sommes dans le retrait
nous sommes à l’écart
nous sommes retranchés
nous sommes dedans dedans
dedans le retrait
dedans la tranchée
bien isolés bien écartés
nous y sommes
nous y sommes vraiment
dedans l’écartement
dedans dedans

un nouveau partage du sensible

et c’est là que ceux qui sont dehors semblent encore plus loin
dans leur dehors encore plus éloignés de nous
nous les retirés, les à l’abri
les-bien-au-chaud-dans-leur-petit-chez-soi
dans-leur-grand-chez-soi-ouvert-sur-le jardin-la campagne-la forêt-les chemins
il y a ceux qui sont encore plus enfermés dans leur enfermement
enfermés dehors
ceux qui continuent
même dans l’écart
même dans la distance
ceux qui continuent
dans la séparation
pendant le grand retirement
qui continue dehors
qui sont retirés dehors
dans l’écart du dehors
enfermés dans la distance

nous sommes appelés au grand retirement

nous ne bougeons plus dans l’espace
nous ne circulons plus
nous nous délimitons
nous nous retirons
nous créons des intervalles
nous respirons loin
nous nous mettons en retrait
nous nous délimitons
nous nous écartons

veuillez appliquer les mesures de distanciation sociale

ne bougeons plus

restons bien dedans

bien dedans dedans

retirons-nous

créons des intervalles

respirons

loin

veuillez appliquer les mesures de distanciation sociales

nous sommes appelés au grand retirement

nous ralentissons

nous sommes dans l’intervalle

nous sommes dans l’écart

nous ralentissons le travail

nous ralentissons le sommeil

nous ralentissons le mouvement

nous allons aller de plus en plus lentement

nous sommes en suspension

dans l’intervalle

dans l’écart

dans le retrait

nous ne faisons presque plus rien

presque

nous ralentissons encore

à l’écart

retiré

nous ne bougeons presque plus

nous respirons

un nouveau partage du temps et de l’espace

dedans dedans

nous n’aurons jamais passé autant de temps ensemble

 

 

_________ écrit pour

Équinoxe(s) – Plateforme poétique du 02 avril 2020

1+
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •